A l’assaut du col de la Loze

 
 
IMG_20200718_110159.jpg
cleardot.gif
 
IMG_20200718_210850.jpg
 
 

Samedi 18 juillet, 7 cyclos du club se sont donnés rendez-vous sur le parking de la gare de Notre Dame de Briançon un peu avant Moutiers pour une sortie en haute montagne. Le but de la balade est de découvrir le nouveau col de la Loze ouvert depuis 2 ans qui relie par une piste cyclable les stations de Méribel à celle de Courchevel. Lors du traditionnel café et viennoiserie, les discussions tournaient autour du fameux col de la Loze que tous avaient hâte de découvrir. Est-ce que j’aurai mis le bon braquet ? Claude nous signale que Thibaut Pinot l’a escaladé la veille et a mis 27 mn pour faire les 7,2 derniers km d’ascension sur la piste cyclable soit à 16 km/h. On verra nous à quelle vitesse nous allons monter.

En guise d’échauffement, les cyclistes sont allés gravir la montée de Valmorel par Doucy et les Avanchers. Cette montée à l’avantage d’être beaucoup moins fréquentée par les voitures que la montée directe et de présenter de superbes panoramas sur les sommets environnants. Au sommet, le dénivelé affiche déjà 1000 mètres au compteur en seulement 24 km.  Après une photo de groupe, le groupe descend directement sur Moutiers où la pause repas est effectuée à l’ombre d’un kiosque sur la place. Sous la chaleur, le groupe repart attaquer la principale difficulté du jour. La circulation est importante dans la vallée de Bozel pour aller chercher le pied de la montée de Méribel. Une borne kilométrique indique le pied du col de la Loze avec 21 km d’ascension. Heureusement quelques km après, une fontaine permet de remplir les bidons et de se rafraichir. Tout le monde en aura bien besoin !

IMG_20200718_134958.jpg
 
 
 
 

La montée jusqu’à la station de Méribel se fait sans encombre sur une route large avec une pente régulière. Arrivé sur le haut de la station près de l’altiport, il faut maintenant aborder les 7 derniers kms sur une piste cyclable où Claude est retardé par une crevaison. Après un début en pente douce dans la forêt, un virage à droite marque vraiment le début de la galère. En effet, une pente à près de 20% se dresse devant nous. Chacun monte comme il peut à son rythme. Les bornes indiquent des pentes moyennes au kilomètre de 11%, mais sur chaque km il y a une alternance de parties plates où on peut se refaire la cerise et de gros raidards.

0.jpg

0-2.jpg0-1.jpg

IMG_20200718_103810.jpg

Au fur et à mesure de l’ascension, le paysage devient grandiose. Dommage que la brume nous empêche de découvrir les plus hauts sommets de la Vanoise. La fin nous réserve une dernière surprise, après un replat malheureusement trop court pour récupérer, il faut aborder la dernière rampe impressionnante. Heureusement les encouragements de quelques randonneurs nous aident à gravir la dernière centaine de mètres. Ouf ! mais que ce fut laborieux pour tous. Au sommet, un bar nous a accueillis pour arroser cette première. Une photo de groupe au sommet pour immortaliser ce moment et il faut redescendre sur l’autre versant en direction de Courchevel. Elle est aussi impressionnante toujours sur une piste cyclable. Au bas de la descente, le groupe s’est partagé en 2. Une partie est rentrée directement à la voiture et l’autre partie vers Bozel pour aller gravir la montée de Montagny. Une petite route en bacon au dessus de la vallée permet d’avoir de superbes points de vue sur le massif. Après une très belle descente, le groupe arrive à Moutiers et rejoint la voiture. A l’arrivée, Benjamin nous a servi un succulent gâteau au chocolat plébiscité par tous. Merci à Benjamin pour cette intention.

Une belle sortie que tout le groupe a appréciée avec la satisfaction d’avoir vaincu ce nouveau col.

 
 
 
IMG_20200718_175549.jpg
 

Commentaires

Guy Martin le dimanche 26 juillet à 11:12

Bravo les gars pour votre participation é cette belle et dure journée.

Certains ont l'air un peu fatigués !

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.